Journée d'étude sur le thème Prématurité et Développement Langagier

Mardi 8 Janvier 2019

Université Sorbonne Nouvelle, 

Campus Censier (13 rue de Santeuil, Paris)

Bâtiment D, Salle D03

 

Inscriptions en ligne (voir menu ci-contre)

 

Contact :

premilaje2019@gmail.com

 

Présentation : 

Depuis une quinzaine d’années, de nombreuses recherches se développent sur le devenir des enfants nés prématurément. D’un point de vue langagier, les auteurs soulignent les effets de la prématurité sur le développement précoce du langage (Nazzi et al., 2015), sur le développement langagier à l’âge préscolaire (Kern, Gayraud, 2007) et scolaire (Crunelle et al., 2003 ; Grooteclaes et al., 2010 ; Le Normand et al., 2000). Toutes ces études relatent des décalages d’acquisition aux différents niveaux langagiers entre ces enfants nés trop tôt et les enfants nés à terme. Des liens possibles sont établis avec des facteurs neurologiques ou cognitifs. L’hypothèse d’un manque d’exposition au langage durant l’hospitalisation est également avancée dans certaines études (Rand, Lahav, 2014 ; Vohr, 2014). Ainsi, les interactions parents-enfant dès la naissance sont primordiales pour l’évolution future de l’enfant, et notamment au niveau langagier (Bruner, 1983, 1987 ; Meltzoff, Moore, 1977 ; Stern, 1977, 2005 ; Tomasello, 2003 ; Trevarthen, 1979, 2003). Or une naissance précoce et l’hospitalisation de l’enfant peuvent altérer la mise en place de ces interactions entre les parents et leur bébé prématuré. 

L’objectif de cette journée d’étude est donc de faire le point sur les connaissances actuelles concernant les spécificités de l’évolution langagière que présentent les jeunes enfants nés prématurément. Elle permettra de réfléchir aux différents facteurs en cause dans les décalages constatés et de s’interroger notamment sur le rôle des interactions langagières précoces entre les parents et leur nouveau-né hospitalisé. Quels sont les effets d’une naissance prématurée sur les relations et les interactions parents-enfant ? Comment ces spécificités interactionnelles peuvent-elles impacter le développement langagier de l’enfant ?

 

Responsable Scientifique :

Tiphanie Bertin

 

Coordination scientifique :

Tiphanie Bertin

Christine Da Silva Genest

Julien Heurdier

Janina Klein

Marine Le Mené

Caroline Masson

 

Personnes connectées : 1